KIFF MY LIFE
Bienvenue sur l'espace forum KIFF MY LIVE !

Vous êtes une femme, un homme ou un couple, à la recherche :

- d'une rencontre amicale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f7-rencontres-amicales

- d'une rencontre sentimentale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f8-rencontres-sentimentales

- d'une rencontre sans lendemain ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f9-rencontres-sans-lendemain

Inscrivez-vous, sur KIFF MY LIFE, la rencontre c'est:
- du réel
- gratuit

Cordialement,


L'équipe Web
www.kiffmylife.kiffmylife.com
Annuaire OVJS













Pleurer son ex : à quel moment devient-on soûlante ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

25102013

Message 

default Pleurer son ex : à quel moment devient-on soûlante ?




On l’a toutes fait, c’est pas sympa mais on l’a toutes fait. On a toutes une copine (toutes nos copines sont passées par là d’ailleurs) qui ne se remet pas de son ex et qui en parle non-stop. Et nous, certainement parce qu’on oublie comment on est dans ces moments-là, on trouve ça chiant et on fini par les éviter. D’ailleurs, une étude récente a montré que 64% d’entre nous évitent leurs meilleures amies en période de rupture parce qu’elles parlent constamment de leurs ex et qu’on n’en peut plus.

Sauf que c’est pas sympa, pas digne de nous et pas très intelligent non plus. D’ailleurs, j’ai lu cette étude et je me suis demandée quel genre de fausses copines à deux balles ils étaient aller interviewer pour tomber sur un pourcentage aussi aberrant. Moi (et je dis pas ça parce que mes copines lisent le blog), je n’évite JAMAIS une copine qui est triste. Jamais. Et je vous explique (enfin aux 64% d’entre vous qui évitent leurs copines quand elles sont tristes, bande de lâches) pourquoi vous feriez mieux de faire pareil.

Qui s’y frotte s’y pique

On ne devrait jamais trouver nos meilleures amies soûlantes ou les éviter parce que ça ferait de nous de mauvaises confidentes et surtout, surtout parce que ça voudrait dire que la réciproque nous tomberait forcément sur le coin du nez un de ces quatre. Et oui, qui s’y frotte s’y pique.

Rappelez-vous ces moments horribles où sans vos copines, vous auriez pu mourir de chagrin, de chardonnay ou même noyée dans vos propres larmes ? Alors ?

Rappelez-vous maintenant que même si là, en ce joli mois d’octobre 2013, tout-va-super-bien, ça se trouve, en novembre, ou même avant Halloween, BAM, ce sera la grosse cata et vous serez bien contente d’avoir une épaule sur laquelle pleurer, vous épancher, regretter, vous énerver et raconter des trucs super chiants concernant votre ex dont tout le monde se fout royalement. Alors ?

Alors, gardez bien en tête que seules vos copines (et votre mère parfois, si vous avez de la chance) sont capables de tout ça : de faire semblant d’être intéressées, d’analyser votre rupture 34 fois dans la soirée, d’avoir de la peine et de compatir, de vous essuyer le nez qui coule quand vous avez plus la force et que de toutes façons ça sert plus à rien, d’être d’accord pour dire que l’amour c’est tellement dur, de vous assurer que non, vous n’êtes pas seule, et que oui, vous êtes formidables, de prendre des nouvelles plusieurs fois dans la journée, et j’en passe …

Copine/ coach de vie

Les vraies (copines) n’ont pas seulement la fonction d’oreille. Elles sont aussi votre coach de vie et sont prêtes à tout pour vous faire reprendre du poil de la bête. Adeptes du tough love (l’amour vache), après une période donnée (une semaine max), elles ne vous laisseront plus vous apitoyer sur votre sort.

Et à ce moment-là, vous serez bien contente d’avoir vos coaches de vie pour vous dire : « Nan mais t’as jeté ta fierté aux oubliettes ou quoi ? C’est quoi ce texto ? Tu veux pas l’appeler non plus ? Et puis le supplier de revenir tant qu’on y est ? » ou dans un autre genre : « Comment ça tu l’aimes encore ? Nan mais oublie le ce mec, t’es mille fois mieux que lui, je l’ai toujours su. » Ou même : « Je vais te dire, ce mec, un jour, il s’en mordra les doigts d’avoir laissé passer une fille comme toi. Il s’en mor-dra les doigts. »

En espérant que le message est passé des deux côtés, copines au cœur (temporairement) brisé, vous n’êtes pas soûlantes, jamais et si vous l’êtes, on vous le dira, on ne vous évitera pas et copines/ coaches de vie, heureusement que vous êtes là.
(Source : fr.pourelles.yahoo.com)

_______________________________________________



Texte signé par:




Admin du site KIFF MY LIFE
http://kiffmylife.kiffmylife.com
avatar
Admin1
Consultant junior niveau 1
Consultant junior niveau 1

Civilité du membre: : Mme
Ayant: : 55
Date d'inscription : 24/12/2009
Membre habitant: : Lille

http://kiffmylife.kiffmylife.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum