KIFF MY LIFE
Bienvenue sur l'espace forum KIFF MY LIVE !

Vous êtes une femme, un homme ou un couple, à la recherche :

- d'une rencontre amicale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f7-rencontres-amicales

- d'une rencontre sentimentale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f8-rencontres-sentimentales

- d'une rencontre sans lendemain ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f9-rencontres-sans-lendemain

Inscrivez-vous, sur KIFF MY LIFE, la rencontre c'est:
- du réel
- gratuit

Cordialement,


L'équipe Web
www.kiffmylife.kiffmylife.com
Annuaire OVJS













Fantasmes : de quoi rêvent les femmes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et vous les fllles, quel est votre plus gros fantasme ?

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 2
29062012

Message 

default Fantasmes : de quoi rêvent les femmes ?




Les experts s'accordent sur un point : nous avons tous et toutes des fantasmes. Hommes comme femmes, nous sommes traversés par ces songes, sources de désir qui nourrissent imaginaire et libido. Sophie Cadalen, psychiatre et auteur de Rêves de femmes, faut-il oser les fantasmes ? analyse les fantasmes féminins les plus répandus et nous livre leur sens caché.
(Source : notrefamille.com)


Dernière édition par Admin1 le Mar 30 Avr - 16:50, édité 2 fois

_______________________________________________



Texte signé par:




Admin du site KIFF MY LIFE
http://kiffmylife.kiffmylife.com
avatar
Admin1
Consultant junior niveau 1
Consultant junior niveau 1

Civilité du membre: : Mme
Ayant: : 54
Date d'inscription : 24/12/2009
Membre habitant: : Lille

http://kiffmylife.kiffmylife.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Fantasmes : de quoi rêvent les femmes ? :: Commentaires

avatar

Message le Ven 29 Juin - 19:02 par Admin1

Fantasmer, quoi de plus normal et de plus sain ? Zoom sur les fantasmes les plus aimés des femmes et sur ce qu'ils révèlent sur nos désirs.

Qu'est-ce qu'un fantasme et pourquoi en a-t-on ?
Sophie Cadalen : Tout d'abord, je souhaite préciser que nous avons tous des fantasmes. La différence, c'est que, longtemps, les femmes n'ont pas été autorisées à les exprimer. Le fantasme est un pont entre inconscient et conscient. Il se manifeste sous forme de scénarios, d'images, de sensations qui annoncent un désir, une pulsion. Derrière le fantasme se cache l'envie d'une jouissance. Bien souvent, on ne s'en rend pas compte, tant le fantasme est quotidien. Trouver son poissonnier charmant, c'est déjà éprouver un certain désir, qui restera le plus souvent inassouvi. Ainsi, une énorme propension des fantasmes ne nous apparaît pas clairement. Nous sommes à tout moment traversés de songes fugitifs que nous ne savons pas toujours correctement interpréter. Certaines femmes croient ne pas avoir de fantasmes, persuadées qu'un fantasme est forcément quelque chose de très coquin. En réalité, elles ont juste du mal à analyser leurs pensées et à y distinguer ce qui révèle du fantasme.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Juin - 19:04 par Admin1

Voici la liste des fantasmes féminins les plus répandus. Comment les analyser et quel est leur sens caché ?

• Faire l'amour dans la nature
S. C. : Ce fantasme est lié à la notion de liberté. Il s'agit pour la femme de se débarrasser de tous les codes, les carcans qui enserrent la relation sexuelle en temps normal. On souhaite revenir à quelque chose d'animal, de primaire et d'essentiel. La sexualité est à la fois quelque chose de très animal, d'inné, et de très élaboré. Ici, la femme veut se reconnecter à sa part animale, en supprimant tout artifice. C'est très libérateur.

• Faire l'amour avec un inconnu
S. C. : Ce fantasme est extrêmement récurrent. Dans toute relation sexuelle, on se heurte à l'autre, à son regard, à son jugement. Faire l'amour avec un inconnu, c'est se débarrasser de ses peurs. On ne connaît pas son nom, qui il est, et on s'en fiche. Nous ne sommes plus que des corps. C'est se laisser aller à une bestialité pas toujours assumée habituellement. Exit la civilité, ce sont les corps qui parlent. On se sent alors plus libre, puisqu'on ne craint pas le jugement de l'autre. Et comme on ne le reverra jamais, il n'y a pas d'enjeu, donc aucune pression.

• Faire l'amour dans un lieu insolite
S. C. : Là, on aborde le fantasme de la transgression. Or, franchir l'interdit, c'est à la fois un besoin et une source d'excitation. Lorsque la sexualité devient légitime, routinière, on perd ce goût de l'interdit, pourtant très dynamisant pour la libido. En faisant l'amour dans un lieu insolite, on ne le fait pas là où ça se passe naturellement. Si c'est un lieu public, on ajoute à cela le risque d'être surpris, la notion d'interdit. L'excitation peut aussi venir d'une situation insolite où faire l'amour est inattendu, mais justement excitant. On se laisse dépasser pas un besoin, sans y opposer de résistance, presque à son insu. La perte de contrôle est grisante pour beaucoup.

• Faire l'amour avec une célébrité
S.C. : La célébrité, c'est le lieu de tous les fantasmes. A l'inverse de l'inconnu dont on ne sait rien, la célébrité, c'est l'autre déguisé à sa guise. On lui attribue une aura, du talent, et toutes les vertus que l'on recherche. La célébrité est toujours « plus », « mieux » que l'homme lambda. Et pour cause, certaines personnes le considèrent comme supérieur, quasi divin. Or, en s'intéressant à nous, il nous élève à son statut de « hors norme ». On se sent alors au-dessus de la masse. Faire l'amour avec une célébrité est aussi un fantasme narcissique. On se détache de l'ordinaire pour vivre quelque chose de plus grand, de plus excitant.

• Faire l'amour à plusieurs
S. C. : L'amour à plusieurs est lui aussi révélateur d'un désir de liberté. Au sein de la relation à deux, intime, on se heurte toujours à l'autre. On est livré à son jugement, à son regard sur nous et notre corps. Faire l'amour à plusieurs, c'est se débarrasser de cette intimité et du poids de sa propre identité et de celle des autres. Le mélange des corps et des membres (dans tous les sens du terme) fait que l'on ne se sent plus « encombré » par l'autre. On peut alors se lâcher. Exit la bonne tenue que l'on est censé afficher, on se laisse porter par nos pulsions qui elles aussi sont multiples.

• Faire l'amour avec une femme
S. C. : Ce fantasme a deux niveaux d'interprétation. Tout d'abord la dimension bisexuelle : la fascination de l'autre, qui est notre miroir. L'autre, c'est nous-même. La relation homosexuelle permet cette identification avec l'autre dont on connaît déjà le corps puisqu'on dispose du même. En même temps, c'est quelque chose de nouveau, qu'on imagine parfois plus doux, plus tendre que la relation hétérosexuelle. L'autre façon d'interpréter ce fantasme, c'est d'y voir le désir de faire l'amour avec soi-même. On veut se rencontrer dans l'autre. Grâce à l'autre, on découvre son propre plaisir.

• Le fantasme de l'uniforme
S. C. : L'uniforme est l'incarnation parfaite de l'autorité. Celui qui le porte, c'est celui qui dispose d'un droit, d'un pouvoir. En psychanalyse, on parle de « surmoi ». Il donne les ordres, c'est le chef, le maître. La preuve, l'uniforme est le plus souvent l'apanage des professions d'autorité et de sécurité : armée, police, etc. Or, comment mieux transgresser l'ordre qu'en le ramenant à quelque chose d'humain, d'animal, avec le sexe ? Dès lors, on bouscule la situation et le rapport de domination. Là aussi, il y a la notion d'interdit. On fait sauter l'uniforme pour explorer un désir né de ce rapport à l'autorité, au plus fort, au pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum