KIFF MY LIFE
Bienvenue sur l'espace forum KIFF MY LIVE !

Vous êtes une femme, un homme ou un couple, à la recherche :

- d'une rencontre amicale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f7-rencontres-amicales

- d'une rencontre sentimentale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f8-rencontres-sentimentales

- d'une rencontre sans lendemain ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f9-rencontres-sans-lendemain

Inscrivez-vous, sur KIFF MY LIFE, la rencontre c'est:
- du réel
- gratuit

Cordialement,


L'équipe Web
www.kiffmylife.kiffmylife.com
Annuaire OVJS













Facebook dangereux pour les couples ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04072012

Message 

default Facebook dangereux pour les couples ?




Facebook peut nuire aux couples, en leur permettant de se traquer. Le phénomène est tel que les Américains lui ont trouvé un nom : le « Facetalking ». L’université de Guelph a même prouvé que le site « provoque de la jalousie là où il n’y en avait pas au départ » En quoi Facebook est-il dangereux pour le couple, comment se protéger de ses dangers ?


Un miroir de la relation
A la manière de la sexualité , Facebook apparaît avant tout comme un miroir de la relation . S’il n’y a aucun problème dans le couple et que chacun se fait confiance, il y a peu de chances pour que le réseau social ne crée des problèmes au sein du nid d’ amour . Pour autant, lorsqu'une relation débute , avec son lot de schémas qu’il faut mettre en place, ou que des problèmes se font sentir, Facebook semble davantage compliquer les choses.

Espionnage conjugal
Car, quoi de plus tentant que d’aller visiter le profil de son conjoint, lorsqu’on sait que tous ses agissements y sont répertoriés ? Chaque notification informe de ses nouvelles amitiés , des événements où il s’est rendu, des photos sur lesquelles il a été « tagué » (marqué) et des commentaires qu’il a laissé sur les murs de ses amis facebookiens.

Quand les apparences sont trompeuses
En plus de plonger le couple dans une ambiance de traque malsaine, ce type d’agissement peut mener à des conclusions tout à fait erronées aux conséquences désastreuses. Un message sorti de son contexte, comme une « private joke » que l’on rend publique en la postant sur un mur, peut être mal interprété et causer de nombreuses ruptures . Comme dans la vie réelle, une fois la confiance envolée , il est très difficile de croire aux explications de notre cher et tendre, pourtant plausibles. Parce qu’on se sent trahie publiquement (les messages d’amour de son ex postés sur son mur, tous nos amis communs peuvent les voir), on se refuse davantage au dialogue, pour ne pas passer pour une personne faible, et on peut mettre fin à une relation sans aucune explication.

Un nouveau site de rencontres
Bien que les fondateurs de Facebook ne le destinaient au départ qu’aux étudiants d’Harvard, l’ouverture du site au monde entier l’a transformé en gigantesque site de rencontres . Mais parce que Facebook est avant tout un « réseau social », il est d’une nature hybride. Difficile alors de démêler ce qui révèle de la vraie amitié de la drague virtuelle quand « X (la plantureuse jeune femme) et Y (notre mari depuis 2 ans) sont maintenant amis ». Impossible pourtant, de demander à l’élu de notre cœur de supprimer sa fiche Facebook, qui arguerait- à juste titre- qu’il refuse de perdre ses amis d’enfance fraîchement retrouvés.

« En couple » ou pas ?
Facebook laisse aussi la possibilité à ses utilisateurs d’indiquer s’ils sont « en couple », « célibataire », « dans une relation libre » ou si « c’est compliqué ». Bien sûr, ils ont aussi le choix de ne rien préciser. Mais lorsque le conjoint fait pression pour que l’histoire d’amour soit officialisée, cela pose problème. Si une jeune femme, pensant être en couple depuis 2 jours avec un Don Juan , demande à ce dernier d’indiquer qu’il est n’est plus libre sur Facebook, il pourrait prendre peur et stopper net la relation. Peut-être que sans cela, le garçon aurait eu le temps de s’attacher avant que cette question, qui serait venue plus naturellement, ne se soit posée.
(Source : femina.fr)

_______________________________________________



Texte signé par:




Admin du site KIFF MY LIFE
http://kiffmylife.kiffmylife.com
avatar
Admin1
Consultant junior niveau 1
Consultant junior niveau 1

Civilité du membre: : Mme
Ayant: : 54
Date d'inscription : 24/12/2009
Membre habitant: : Lille

http://kiffmylife.kiffmylife.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Facebook dangereux pour les couples ? :: Commentaires

avatar

Message le Mer 4 Juil - 14:22 par Admin1

Le prix à payer
La seule manière de se protéger des ennuis que pose Facebook aux couples est de renoncer aux privilèges de surveillance qu’il leur permet. Difficile de cracher dans la soupe, mais il suffit de se rappeler que, si notre homme entretenait des relations avec d’autres jeunes femmes, tout se passerait en messagerie privée et nous n’en saurions rien. Ce n’est pas le visible qui doit nous faire peur, mais ce qui ne nous est pas révélé.

Les paroles s’envolent, les écrits restent
Il faut faire attention à tout ce que l’on écrit sur Facebook. Même si l’on parle à un ami qui n’a –pour l’instant- aucun lien social avec notre amoureux. Même si on a supprimé la notification qui précisait que l’on avait écrit sur le mur de notre ex. Même si on écrit en mail privé. On évite donc toute trace écrite, si le message peut être mal interprété.

Changer ses paramètres de confidentialité
Dans le menu Paramètres, se trouve un onglet Confidentialité. Pour se libérer du « Facetalking », il est préférable que chacun des partenaires, après en avoir discuté avec l’autre, limite son profil, pour plus de tranquillité. Interdisez l’accès de votre mur à votre conjoint, idem pour votre statut et vos photos (qui peuvent être mal interprétées, elles encore).

Ne pas se laisser influencer
Aller fouiner le profil de son conjoint tend à devenir un fait banal. De plus en plus de couples s’adonnent à cette activité ouvertement et sans complexe. Dans ce contexte, un refus d’ajouter son conjoint en ami Facebook peut laisser croire que votre patte n’est pas blanche et que vous avez des choses à cacher. Pourtant, rien ne justifie que vous déballiez votre vie privée à qui veut bien la voir. C’est un droit fondamental. Et même un phénomène de société qui banalise la traque ne doit pas vous faire oublier cela. Ayez le courage de refuser.
(Source : femina.fr)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 10 Mar - 19:08 par Life11

Croyez-vous vraiment que Facebook soit si dangereux ?

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum