KIFF MY LIFE
Bienvenue sur l'espace forum KIFF MY LIVE !

Vous êtes une femme, un homme ou un couple, à la recherche :

- d'une rencontre amicale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f7-rencontres-amicales

- d'une rencontre sentimentale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f8-rencontres-sentimentales

- d'une rencontre sans lendemain ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f9-rencontres-sans-lendemain

Inscrivez-vous, sur KIFF MY LIFE, la rencontre c'est:
- du réel
- gratuit

Cordialement,


L'équipe Web
www.kiffmylife.kiffmylife.com
Annuaire OVJS













Cinquante nuances de Grey : ça parle de quoi au juste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29042013

Message 

default Cinquante nuances de Grey : ça parle de quoi au juste




Ça y est, le premier tome du best-seller érotique Fifty Shades of Grey de E.L. James, déjà lu par 40 millions de personnes dans le monde, est arrivé en France (le 17 octobre) ! Pour celles qui ne savent pas encore de quoi il s'agit, voici les ingrédients de l'engouement.

Un prince apparemment charmant (mais en fait pas du tout)

Fifty Shades of Grey (en français Cinquante nuances de Grey) n'a, comme son nom ne l'indique pas, rien à voir avec un quelconque guide-couleurs pour décorer sa maison. Non, cette série de romans qui excite tant de femmes -et de convoitises- raconte l'histoire d'Anastasia Steele, une jeune fille innocente et cérébrale de 21 ans qui n'a pas encore connu de première fois, faute d'avoir trouvé l'homme idéal. Quand elle voit en haut d'une tour Christian Grey, un richissime et sublime milliardaire de 27 ans qu'elle est venue interviewer, elle jette rapidement aux orties ses vœux de chasteté. Mais ce chevalier blanc de l'amour révèle rapidement sa vraie nature : violent, retors, il compte faire d'elle son esclave sexuelle. Et lui infliger ses châtiments, dans sa Red Room of Pain, en échange de ses cadeaux hors de prix.

Du sadomasochisme à la sauce light

Un scénario, mi-Harlequin mi-Marquis de Sade qui constitue l'attrait de Fifty Shades of Grey, avec des scènes suffisamment explicites et crues pour faire monter la température, à coup de séances de bondage, de flagellation, de fessées, d'usage de menottes et autres instruments de torture. Mais pas trop quand même pour lui conserver cet arrière-fond romantique qui fait qu'il peut attirer Madame et Mademoiselle tout le monde.

La création d'un nouveau genre, le « mummy porn »

Car c'est la prouesse de cet ouvrage, pas franchement révolutionnaire au niveau littéraire (voire carrément oubliable) : il s'adresse à un public qui était jusque-là peu chéri par les auteurs de récits érotiques : les mères de familles. Dixit l'auteur elle-même, Fifty Shades of Grey leur permet de concrétiser l'un de leurs fantasmes ultimes, celui de la soumission. « Aujourd'hui, c'est vous qui décidez dans votre vie professionnelle, à la maison, avec les enfants, c'est vous qui nourrissez votre famille, c'est à vous de tout gérer tout le temps, explique E.L. James. « C'est bien de laisser quelqu'un d'autre prendre le contrôle. » Et c'est peu dire que sa recette fonctionne, y compris chez les « mummies »-stars... Même Victoria Beckam, assez peu portée sur la confidence, a avoué en avoir fait son livre de chevet !
(Source : plurielles.fr)

_______________________________________________



Texte signé par:




Admin du site KIFF MY LIFE
http://kiffmylife.kiffmylife.com
avatar
Admin1
Consultant junior niveau 1
Consultant junior niveau 1

Civilité du membre: : Mme
Ayant: : 55
Date d'inscription : 24/12/2009
Membre habitant: : Lille

http://kiffmylife.kiffmylife.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Cinquante nuances de Grey : ça parle de quoi au juste :: Commentaires

avatar

Message le Mar 30 Avr - 13:28 par Admin1

La saga érotique « Cinquante nuances de Grey » a séduit des millions de lectrices françaises et continue de figurer au top des ventes des best-sellers en France, l'un des pays les mieux placés sur le marché de la littérature érotique.

Six mois après la sortie de l'édition française de 50 Nuances de Grey, les trois volumes de la trilogie érotique d’E.L. James, figurent parmi les plus vendus sur Amazon.fr.

« Fifty Shades of Grey» séduit les lectrices françaises

Le succès fulgurant de la saga a surpris les critiques, persuadés que les lectrices françaises habituées au maquis de Sade ou au roman Histoire d'O résisteraient au nouveau phénomène mondial : Fifty Shades of Grey.

Le premier volume s’est écoulé à plus de deux et demi millions d'exemplaires en France et a provoqué une explosion des ventes de jouets érotiques depuis sa parution.

« Ce roman m'a donné l'idée d'essayer quelques jeux coquins, mais rien de trop hard », commente une internaute sur le site du quotidien Le Parisien. « Il m’a donné le courage de me lancer ». « Aujourd'hui, grâce à E.L. James, je peux me lancer ».

Muriel Ross, fondatrice de Femme Majuscule, premier magazine destiné aux femmes de 50 ans et plus, estime quant à elle que ce roman a touché des milliers de lectrices qui étaient restées insensibles aux classiques érotiques français.

« Fifty Shades of Grey n'a rien à voir avec les livres érotiques de Sade ou Catherine Millet, une littérature pour les personnes instruites, souvent un peu trop intellectuelles », a-t-elle expliqué.

Succès mondial

L’histoire d’Anastasia, une étudiante en littérature éperdumment amoureuse d’un milliardaire sadomasochiste a été vendue à plus de 65 millions d'exemplaires dans le monde.

« Tout le monde pensait que la France était le pays le mieux placé pour écrire sur le sexe et que ce livre serait un échec », explique Isabelle Laffont, patronne des éditions Lattès. « [Mais] la littérature érotique en France est plus sombre, avec des gens qui sont soumis et très malheureux ... contrairement à ce livre, léger et heureux », poursuit-elle.

Livres papiers, audios et numériques

Mardi 26 mars, le groupe de médias allemand Bertelsmann enregistrait son plus grand succès littéraire grâce à la trilogie érotique d'E.L. James, lui permettant d’augmenter considérablement les bénéfices de l'entreprise. En 2012, Bertelsmann avait vendu des millions de copies du roman érotique, sous formes de livres papiers, mais aussi de livres audios et numériques, traduits en anglais en allemand et en espagnol.
(Source : jolpress.com)

Dernière édition par Admin1 le Mar 30 Avr - 14:08, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 30 Avr - 13:35 par Admin1

Si on ne connaît pas encore les noms des artistes qui donneront vie au roman sur le grand écran, il semblerait que Gus Van Sant ait décidé de prendre les devants. D’après le site The Wrap, le réalisateur aurait tourné une scène de sexe adaptée du livre, quand Anna perd sa virginité, afin de montrer aux producteurs du film ce dont il est capable. Alex Pettyfer, vu récemment dans Magic Mike de Steven Soderberg, aurait tenu le rôle convoité de Christian.

Alex Pettyfer

Après Mila Kunis, c’était au tour d’Emma Watson de nier sa participation à l’adaptation du best seller de E.L. James. Sur Twitter, la jeune actrice révélée dans la saga Harry Potter a simplement affirmé qu’on ne la verrait pas dans 50 nuances de Grey malgré certaines rumeurs affirmant le contraire.

L’adaptation du best seller au cinéma pourrait sortir à l’été 2014. En attendant, Kelly Marcel, la scénariste qui planche actuellement sur le projet 50 nuances de Grey l’a dit : Son film sera hot et pourrait même être interdit aux moins de 17 ans ! Quel duo d’acteurs sera-t-il capable de relever le défi ?

Après que l’actrice Mila Kunis (Black Swan) a affirmé au chroniqueur people Perez Hilton qu’on ne la verrait pas dans les habits de Mlle Steele : « Mon dieu, vous n’allez donc pas me laisser avec ce Fifty Shades of Grey ? Non, vous ne me verrez pas dans ce film, je suis désolée… », la jeune Rooney Mara s’est placée d’elle-même en pôle position pour l’obtention du rôle.

Rooney Mara

Pour le cas d’Ana Steele, les choses pourraient être en train de se décanter. En effet, Rooney Mara a fait récemment une déclaration pour le moins équivoque au journal Daily Beast : « Je possède moi-même des aspects assez sombres et une forme d’énergie frénétique qui me permettent d’incarner plus facilement les personnages aux multiples nuances de gris ». Coïncidence ou référence implicite à une possible participation au film ? Difficile à dire pour le moment, même si la frêle actrice au regard de feu est l’une des plus demandées en ce moment. On la retrouvera en effet bientôt dans un film de Terrence Malick avec Ryan Gosling, Ain’t Them Bodies Saints, un film de Spike Jonze, Her et un film de Steven Soderberg, Side Effects, avec Joaquin Phoenix.

L’adaptation au cinéma de 50 nuances de Grey serait-elle enfin en train d’avancer ? Si le travail de pré-production est en cours avec notamment la rédaction d’un scénario, les noms d’acteurs postulant pour figurer dans ce futur hit se multiplient.

Le rôle d’Anastasia Steele, la jeune diplômée embarquée dans une relation sado-maso avec le ténébreux Christian Grey pourrait être tenu par Mila Kunis. C’est en tout cas le souhait de l’actrice de Black Swann qui avouait récemment au quotidien The Sun son envie de faire partie du projet, avant de se rétracter (voir plus haut).

Mila Kunis

Mais à en croire Kelly Marcel, qui s’exprimait dans un autre quotidien britannique en ce mois de janvier, l’actrice, si elle veut faire partie du projet, devra s’attendre à tourner des scènes explicites. Au Telegraph, Kelly Marcel expliquait plancher sur « une adaptation avec le plus de détails possible et avec beaucoup de sexe ». « Les fans ont aimé le livre pour des raisons précises et je veux qu’ils aiment le film pour ces mêmes raisons, expliquait-elle.[...] Il devrait être interdit aux moins de 17 ans. Il va être torride ».

La traduction en français de 50 Shades of Grey a beau pâtir de son titre, 50 nuances de Grey, le livre fait le buzz depuis sa sortie en librairies ce mercredi 17 octobre 2012. Déjà, un film est en préparation, et il devrait sortir en 2013...

50 nuances de Grey est souvent décrit comme le Harry Potter des ménagères ou le roman porn mum ("porno pour mamans"). Ce livre de la romancière britannique Erika Leonard James est une sorte de conte de fées dans le monde sado-maso, une remise au goût du jour des romans de la collection Harlequin. Il ouvre une trilogie également composée de 50 nuances plus sombres et de 50 nuances plus claires.

En juillet 2012, Deadline.com annonçait que Mike De Luca et Dana Brunetti (The Social Network) allaient produire l’adaptation ciné du livre à succès pour les studios Universal et Focus Features. Début octobre, l’on apprenait que les producteurs avaient trouvé une scénariste. Il s’agira de Kelly Marcel, co-scénariste de Bronson et bientôt de Saving Mr. Banks avec Tom Hanks et Emma Thompson.

Du côté du casting de l’adaptation, rien n’est encore officiel, mais il se dit que les actrices et les acteurs de premier plan se bousculent pour obtenir les premiers rôles. Parmi les noms les plus cités, Matt Bomer, Ryan Gosling, Ian Somerhalder, Alexander Skarsgard, Henri Cavill, Aaron Johnson, Emma Watson et Mila Kunis arrivent en tête. Dernièrement, Channing Tatum (Magic Mike), James Franco et Tom Hardy (The Dark Knight Rises) ont été les deux noms les plus régulièrement cités pour tenir le rôle de Christian Grey...
(Source : evous.fr)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 2 Mai - 20:03 par Admin1

Avez-vous lu le livre ? Si oui qu'en pensez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Mai - 18:10 par Admin1

Après avoir littéralement conquis la planète, le roman Fifty Shades of Grey n’en finit plus de faire parler de lui. Ce phénomène voit même apparaître de nombreux produits dérivés, et c’est le cas de certains sextoys.

Un succès déroutant

La trilogie à caractère érotique de l’auteur britannique E.L. James a fait ce qui n’est rien d’autre qu’un fantastique buzz. En effet, plus de 40 millions d’exemplaires de la trilogie se sont écoulés à travers le monde, et pas moins de 40 000 exemplaires du premier tome se sont arrachés en France – on vous passera ici toute critique littéraire de l’œuvre !

Une gamme de sextoys officiels

Parallèlement à la sortie en librairie, une gamme complète de sextoys sous licence « Fifty Shades of Grey » a fait son apparition dans les love-shops en France. Développés en étroite collaboration avec E.L. James, ces sextoys sont les reproductions très fidèles des accessoires utilisés par les protagonistes du roman. Ils permettront ainsi aux lecteurs de s’identifier à la jeune étudiante, Anastasia Steele, et à Christian Grey, le milliardaire qui souhaite faire d’elle une véritable esclave sexuelle.

Cette multitude de jouets coquins n’est pas sans procurer une certaine fierté à l’auteur de Cinquante nuances de grey, qui voit le fruit de son imagination enfin apparaître dans la réalité.
(Source : masculin.com)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 21 Juin - 19:15 par Admin1


L'appel du pied de Gus Van Sant n'aura pas suffi. Alors qu'il s'était clairement porté candidat à la mise en scène de Fifty Shades of Grey (il avait même mis en boîte une scène "hot" avec Alex Pettyfer), le cinéaste s'est fait recaler. Une bonne raison à cela : un réalisateur a enfin été trouvé. Ou plutôt, une réalisatrice. Pas Angelina Jolie comme on le murmurait il y a quelques mois, celle à qui reviendra la lourde tache de s'atteler à l'adaptation du roman d' E L James sera Sam Taylor-Johnson.

D'abord photographe et vidéaste, la cinéaste anglaise a réalisé une poignée de courts métrages et n'a qu'un seul long métrage à son actif, Nowhere boy, un film sur la jeunesse de John Lennon sorti en 2009, avec Aaron Johnson en tête d'affiche (un jeune acteur qui partage sa vie depuis lors). "Sam a le talent pour mettre en valeur, avec élégance, les relations complexes traitant de l'amour, de l'émotion et de l'alchimie sexuelle qui donnent vie à la relation entre Christian et Anastasia, a déclaré le producteur Michael De Luca dans un communiqué. Les personnages d' E L James et la narration si vivante exigent un metteur qui soit prêt à prendre des risques et à repousser les limites en cas de besoin. Sam est un choix naturel", a-t-il indiqué. De son côté, Sam Taylor-Johnson a confié avoir hâte de retranscrire à l'écran le best-seller, "je tiens à dire aux fans que je ferai tout pour honorer la puissance du livre d'Erika et de ses personnages, Christian et Anastasia. Je les ai aussi dans la peau."

Publiée à partir du printemps 2012, la saga érotique en trois volumes Cinquante nuances de Grey / Fifty Shades of Grey retrace la relation entre une étudiante "innocente", Anastasia Steele, et un jeune et beau milliardaire Christian Grey. Elle s'est vendue à des dizaines de millions d'exemplaires à travers le monde et les studios Universal Pictures et Focus Features en ont rapidement acquis les droits d'adaptation au cinéma. Si la scénariste avait été trouvée dans la foulée (Kelly Marcel) et la date de sortie en salles est annoncée (pour "l'été 2014"), maintenant qu'ils ont trouvé la réalisatrice, le tournage ne devrait plus tarder. Bon, il manque toujours le principal, et ce qui a fait l'objet de maintes rumeurs : les noms des heureux futurs interprètes d'Ana et Christian. Avec un peu de chance, ils seront annoncés dans les jours ou les semaines à venir. Tiens, et si Aaron en faisait partie ?
(Source : grazia.fr)

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum