KIFF MY LIFE
Bienvenue sur l'espace forum KIFF MY LIVE !

Vous êtes une femme, un homme ou un couple, à la recherche :

- d'une rencontre amicale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f7-rencontres-amicales

- d'une rencontre sentimentale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f8-rencontres-sentimentales

- d'une rencontre sans lendemain ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f9-rencontres-sans-lendemain

Inscrivez-vous, sur KIFF MY LIFE, la rencontre c'est:
- du réel
- gratuit

Cordialement,


L'équipe Web
www.kiffmylife.kiffmylife.com
Annuaire OVJS













Prix de gros et sexe à gogo dans les bordels suisses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

27052013

Message 

default Prix de gros et sexe à gogo dans les bordels suisses




UNE NOUVELLE FORMULE FAIT UN CARTON DANS LES MAISONS CLOSES EN SUISSE. LES CLIENTS PEUVENT COUCHER AVEC AUTANT DE FEMMES QU'ILS VEULENT POUR UN TARIF FORFAITAIRE...

"Jusqu’à 60 filles par jour pour un prix fixe de 160 fr.(NDLR : environ 128 euros) repas compris". Voici ce que promet un bordel de Dübendorf, dans le Nord-Est de la Suisse. Le concept des forfaits vient en effet de faire son apparition dans les maisons closes. Le "flatrate-sex" permet ainsi aux clients de satisfaire leurs désirs avec autant de partenaires qu'ils le souhaitent dans un temps limité selon le tarif qu'ils ont choisi. Et le nombre d'établissements qui proposent ce genre d'offre devient de plus en plus important.

Dans le canton de Thurgovie, un autre lieu propose du "sexe à discrétion" tous les mercredis, samedis et dimanches, le tout pour 300 fr. (environ 240 euros) les deux heures. Ce concept marketing est apparemment très rentable, comme en témoigne un gérant dans le 20 minutes suisse : "On ne le proposerait pas si ça ne marchait pas. En plus, les hommes se surestiment. Souvent, ils ne couchent pas avec plus de deux femmes."

Mais cette technique de commerce ne plaît pas à Rebecca Angelini. La porte-parole du centre d’assistance aux victimes de la traite des femmes estime que cela pourrait même devenir inquiétant : "C’est totalement irrespectueux envers les prostituées. Ça pourrait devenir dangereux si les femmes ne peuvent plus refuser de clients. Elles doivent avoir le choix, avec ou sans forfaits fixes", s'insurge-t-elle dans les colonnes du journal gratuit. En Allemagne, ce "sexe à gogo" existe déjà depuis quelques années, certains allant jusqu'à proposer des forfaits "bières, burgers et femmes à volonté". Mais l’État réfléchit actuellement à son interdiction.
(Source : grazia.fr)

_______________________________________________



Texte signé par:




Admin du site KIFF MY LIFE
http://kiffmylife.kiffmylife.com
avatar
Admin1
Consultant junior niveau 1
Consultant junior niveau 1

Civilité du membre: : Mme
Ayant: : 55
Date d'inscription : 24/12/2009
Membre habitant: : Lille

http://kiffmylife.kiffmylife.com

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Prix de gros et sexe à gogo dans les bordels suisses :: Commentaires

avatar

Message le Mer 29 Mai - 18:14 par Admin1

Il est vrai que pour 128 euros, 60 femmes par jour ça vaut le coup ! Donc 128/60 = 2,13€ par femme ! A moins de s'appeler Rocco, c'est inhumain ! Et en plus le repas est offert... Pas très rentable comme affaire, c'est effectivement du pur marketing, beaucoup de chair pour un moindre prix, mais pas forcément consommable dans sa globalité. Existe t'il un report des filles "non consommées" ou on taxe le client pour celles qui seront en reste ? Qu'en dites-vous ?

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum