KIFF MY LIFE
Bienvenue sur l'espace forum KIFF MY LIVE !

Vous êtes une femme, un homme ou un couple, à la recherche :

- d'une rencontre amicale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f7-rencontres-amicales

- d'une rencontre sentimentale ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f8-rencontres-sentimentales

- d'une rencontre sans lendemain ?...
voici votre lien:
http://kiffmylife.kiffmylife.com/f9-rencontres-sans-lendemain

Inscrivez-vous, sur KIFF MY LIFE, la rencontre c'est:
- du réel
- gratuit

Cordialement,


L'équipe Web
www.kiffmylife.kiffmylife.com
Annuaire OVJS













Devenir un homme séduisant : la question du cercle social

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04102013

Message 

default Devenir un homme séduisant : la question du cercle social




Si vous croyez que la séduction se limite au rapport entre un homme et une femme – ou entre deux hommes –, vous faites erreur ! Il y a aussi vos amis…

Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, la séduction n’est pas un domaine cloisonné qui se bornerait à décrire les relations entre un homme et une femme, dans le cadre d’un échange visant à mettre une certaine notion d’intimité et de complicité en relief. Elle est en réalité bien plus large que cela. Loin d’être une contrainte, une ligne de conduite à adopter dans le but spécifique de plaire, la séduction semble dépasser ce cadre et prendre la forme d’un véritable état d’esprit.

Ce dernier influencerait notre propension à être en adéquation avec notre environnement et à interagir par simple recherche d’expérience. La séduction est présente dans chaque contact, chaque discussion. D’ailleurs, l’étendue du cercle social d’un homme est souvent une marque factuelle de son aptitude à charmer son auditoire. Se faire des amis est donc une priorité, en ce que cela permet de tendre vers l’épanouissement psychologique, mais aussi de tester et d’améliorer ses compétences relationnelles.

Savoir se définir pour trouver facilement des amis

L’importance de s’entourer, ne serait-ce que pour pouvoir décompresser ou partager des moments sans prise de tête, n’est plus à démontrer. Tout le monde a besoin d’avoir des piliers, des proches qui peuvent tout entendre, tout voir, et rester fidèles, pour conseiller, rassurer, partager. Pour trouver ces personnes, il faut alors s’interroger sur ses propres caractéristiques. Qu’est-ce qui vous définit ? Qui êtes-vous ? En quoi croyez-vous ?

Les valeurs communes sont sans doute les meilleurs outils quand il s’agit de rapprocher les individus. Rien de plus plaisant qu’une personne qui partage nos principes, nos idées, notre manière de voir la vie. De manière naturelle, les affinités se développent donc quand des personnes ayant les mêmes références, les mêmes espoirs et accessoirement les mêmes problèmes sont amenées à se rencontrer et à partager leur opinion.
Pour favoriser ce mécanisme, certains domaines semblent être plus efficaces que d’autres. Là encore, tout dépend de votre propre perception des choses. Il n’en reste pas moins que les valeurs sportives, intellectuelles et personnelles sont sensibles à l’échange et au partage.

Pourquoi alors ne pas vous inscrire dans un club de sport ? Suivre des cours dans un domaine qui vous passionne ? Vous engager dans une association portant votre idéologie ? Vous impliquer dans les événements religieux de votre quartier ?

Vous vous y sentirez naturellement plus détendu et pourrez plus facilement engranger des interactions, dont le sujet sera tout trouvé. Pour se faire des amis, il faut un minimum d’implication personnelle. Il faut laisser une chance à l’échange et éviter à tout prix de s’isoler.

Trouver la force de relever le challenge psychologique

La plus grande difficulté qu’on rencontre, quand on n’est pas spécialement reconnu comme une personne au contact facile, repose sans doute sur le regard des autres. À chaque intervention, on a peur d’être jugé, remis en question, raillé.

Cette peur découle d’un système de défense instinctif : tout ce qui est différent, inconnu, est potentiellement dangereux. Pourtant, au même titre que vous, tout individu est à sa place dans son environnement. Il lui revient de s’affirmer et de se faire entendre en se désolidarisant des enjeux de l’interaction.

Concrètement, chaque opinion, parole ou réflexion à la même valeur, la même légitimité que celle prononcée par autrui. Et si sa portée dépendra de la pertinence de sa formulation, il n’en reste pas moins que de refuser le dialogue est un facteur basé sur une illusion, un simple manque de confiance en soi.

Avant d’aborder quelqu’un, vous feriez bien de repenser à toutes les situations où vous avez rencontré des personnes qui ont compté par la suite pour vous. Cela pourra stimuler votre volonté de réussite et vous faire prendre conscience que non, tous vos interlocuteurs ne vous prennent pas nécessairement pour une personne inintéressante.

Votre rôle, c’est donc de développer le contact sans chercher à savoir comment on peut vous percevoir, mais simplement en vous appuyant sur une certaine ouverture d’esprit et une volonté d’apprendre de l’échange mis en lumière.

Comment mettre en relief des affinités avec des inconnus ?

Pour effectivement se faire des amis rapidement, il convient en tout premier lieu de comprendre la nature même d’un échange. L’Homme est une éponge sociale, il a besoin de contact pour évoluer. Mais d’un autre côté, l’individualisme acerbe le pousse à choisir les personnes avec qui il communique et entretient des liens, de manière à ce que ces dernières lui apportent quelque chose (attention, appréciation, amour, services pratiques…).

Lors d’une interaction, notre interlocuteur fait évoluer son appréciation selon sa propre image construite, renvoyée par l’échange. Un interlocuteur écouté, mis en valeur, sera instantanément plus ouvert, plus apte à développer un ressenti positif. Pour favoriser ce mécanisme, vous devez toujours démontrer votre intérêt matériel aux individus avec qui vous conversez.

Posez des questions ouvertes qui nécessitent plus qu’un simple oui ou non, parlez toujours de votre interlocuteur avant de rebondir sur ses dires et d’éventuellement faire référence à des expériences personnelles. Insistez sur les goûts que vous semblez partager et sur le système de valeurs ainsi stimulé. Votre langage non-verbal sera lui aussi assuré. Ne restez pas à vous morfondre sur votre chaise : souriez, adoptez une attitude ouverte, engageante… et vous verrez rapidement les résultats !

Se faire des amis n’est jamais chose aisée, en ce qu’il faut pour cela sortir de sa coquille, de sa zone de confort. Le plus paradoxal, c’est qu’on prend peur des jugements extérieurs, s’empêchant justement d’être évalué sur la teneur intrinsèque de nos raisonnements… Une bonne excuse pour ne plus faire de votre affirmation un problème secondaire !
(Source : www.masculin.com)

_______________________________________________



Texte signé par:




Admin du site KIFF MY LIFE
http://kiffmylife.kiffmylife.com
avatar
Admin1
Consultant junior niveau 1
Consultant junior niveau 1

Civilité du membre: : Mme
Ayant: : 54
Date d'inscription : 24/12/2009
Membre habitant: : Lille

http://kiffmylife.kiffmylife.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum